Investir au futur – Les droits des jeunes

La Présidence de la Grece envisage de mettre en exergue la nécessité pour nous citoyens, sociétés démocratiques et Etats membres, d’axer toute notre attention sur les nouvelles générations qui représentent l’avenir.

Cela s’inscrit dans la lignée de l’adoption de la « Nouvelle Stratégie du Conseil de l’Europe pour le secteur Jeunesse à l’horizon 2030 », en janvier 2020. Cette stratégie devrait constituer la base et fournir l’impulsion politique nécessaire en vue de l’application du programme « Les Jeunes pour la démocratie », qui a un horizon de dix ans.

L’intérêt de l’Europe d’aujourd’hui est axé, s’agissant des jeunes, sur un large éventail de sujets : éducation, fuite des cerveaux, sport, changement climatique et protection de l’héritage culturel, exploitation des enfants sous toutes ses formes, migrants non accompagnés. Ces sujets constituent d’ailleurs, des priorités politiques pour la Grèce au niveau national. Dans le même temps, ils attirent l’intérêt marqué des sociétés des pays de l’Europe du sud-est. Par ailleurs, des pays de la Méditerranée, avec lesquels la Grèce est unie par des liens d’amitié et de coopération de longue date, sont les bienvenus pour participer à ce dialogue.

Dans ce cadre, la Présidence grecque estime qu’un accent particulier doit être mis sur certaines priorités thématiques, qui sont étroitement liées aux droits, aux espérances et aux préoccupations des jeunes.