La protection du patrimoine culturel contre le changement climatique et du droit de la nouvelle génération d’en jouir sans heurts

Cette section, à la lumière aussi de l’initiative y relative de la Grèce qui a été présentée au sein des Nations unies en septembre 2019, est consacrée à la prise de conscience dès le plus jeune âge, de la richesse que représente le patrimoine culturel et de la nécessité de protéger ce droit des jeunes de le partager avec leurs compatriotes ainsi que de l’obligation de toute génération de transmettre aux prochaines générations ce patrimoine épargné des effets du changement climatique.

Le patrimoine culturel de chaque peuple revêt une grande importance pour le façonnement de son identité, pour sa continuité historique et son autodétermination à travers l’histoire.

La préservation et la protection du patrimoine prend par conséquent une importance déterminante si elle est perçue comme un droit absolu de la nouvelle génération, actuelle et future, de recevoir ce patrimoine indemne et protégé contre tout facteur qui pourrait le menacer.

Les conséquences du changement climatique auxquelles tout Etat et société organisés doivent faire face en temps utile, à travers une planification et des décisions audacieuses, ne doivent pas influer sur le droit des jeunes de continuer, tout comme la génération précédente, de jouir de leur patrimoine culturel et d’en être fiers.