Professeure Effy Vayena (ETH Zurich), invitée par la Présidence grecque du Conseil de l’Europe (20.10.2020, 14:00 CEST)

“Entretiens…” avec Effy Vayena, ETH Zurich (20.10.2020, 14:00 CEST)

La présidence grecque du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, dirigée par le ministre délégué aux Affaires étrangères Miltiadis Varvitsiotis, poursuit sa série de discussions en ligne intitulée “Entretiens…”, le mardi 20 septembre 2020, à 14h00 CEST, avec Effy Vayena (ETH Zurich). La professeur Vayena exposera les enjeux politiques et éthiques des nouvelles technologies dans la gestion de la pandémie COVID-19, ainsi que les défis posés aux sociétés démocratiques par la transformation numérique.

La discussion sera animée par Nefeli Lygerou du service diplomatique du journal “Proto Thema”.

Ces discussions en ligne font partie des actions numériques alternatives organisées par la présidence grecque et visent à offrir un forum de dialogue institutionnel, ouvert au grand public, avec des personnalités éminentes de renommée mondiale, de Grèce et de l’étranger.

L’objectif de ces rencontres est de rapprocher l’institution du Conseil de l’Europe de la société civile. Le thème central de la présidence grecque est : “Protection de la vie humaine et de la santé publique dans le contexte d’une pandémie – Répondre efficacement à une crise sanitaire dans le plein respect des droits de l’homme et des principes de la démocratie et de l’État de droit”.

La discussion sera diffusée sur le site web de la présidence grecque du Conseil de l’Europe, par le biais de la chaîne youtube de la présidence grecque, ainsi que sur la chaîne de médias sociaux du Conseil de l’Europe.

Courte note biographique :

Dr Effy Vayena a étudié l’histoire médicale et la bioéthique à l’université du Minnesota (États-Unis) et a obtenu son habilitation en bioéthique et politique de la santé à l’université de Zurich. De 2000 à 2007, elle a travaillé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En 2007, elle a rejoint l’Institut d’éthique biomédicale et d’histoire de la médecine de l’Université de Zurich. Elle est consultante auprès de l’OMS pour plusieurs projets, et enseignante invitée au Harvard Center for Bioethics de la Faculté de médecine de l’Université de Harvard. En 2015, elle a été nommée Professeure de politique de santé au Fonds national suisse (FNS). Depuis 2017, elle est professeure de bioéthique à l’ETH Zurich. Elle est la fondatrice du laboratoire d’éthique et de politique de la santé au sein du département des sciences et technologies de la santé de l’ETH Zurich. Ses recherches actuelles portent sur les questions d’éthique et de politique en matière de médecine de précision et de santé numérique. Elle s’intéresse particulièrement aux questions de surveillance éthique des utilisations de grandes données à des fins de recherche, aux utilisations éthiques des grandes données et de l’IA pour la santé mondiale, ainsi qu’à l’éthique de la science citoyenne. Son travail vise à fournir des recommandations et des cadres politiques concrets qui facilitent l’utilisation des nouvelles technologies pour une santé meilleure et plus juste. Plus récemment, elle a présidé le groupe d’experts en éthique de l’OMS qui a élaboré des orientations pour une prise en compte éthique des technologies de suivi numérique de proximité pour la recherche des contacts COVID19.